Écrit par :
le : 20 mai 2014

Carl Warner, des paysages à croquer !

Vous avez bien lu, des paysages a croquer… Si, si, c’est possible. Je m’explique. Carl Warner est un photographe pas tout à fait comme les autres. Ce londonien de 50 ans crée et photographie des paysages fait entièrement de nourriture.

Des légumes à la viande en passant par le poisson et les fruits, il utilise tout ce qui se mange pour réaliser ses oeuvres. Quand il va faire ses courses, Carl choisit ses légumes non pas en fonction de ce qu’il va cuisiner mais en fonction de leur forme et de leur couleur. Il les assemble et les colle afin de réaliser un paysage qu’il a préalablement dessiné. C’est un travail très minutieux qui demande une certaine dextérité. Il a néanmoins une contrainte de temps, et oui les aliments sont périssables, surtout sous les projecteurs et encore plus quand Carl utilise du chocolat ou de la glace !

Chocolate Express

Train mesurant 1,8 mètres de long.
Il a fallu 10 jours à Carl pour le construire grâce à des barres chocolatées de toutes sortes.

Ce train mesure 1,8 mètres de long. Il a fallu 10 jours à Carl pour le construire grâce à toutes sortes de barres chocolatées.

 

GLACE FRUIT CARL

La rivière la plus gourmande qui soit !!!

Cette rivière est composée de gâteau au chocolat avec glaçage pour les montagnes en arrière plan, d’eau et de coulis de framboise pour la rivière, et de glace à la vanille avec des morceaux de fraises pour les sapins. Hummm ça donne envie !

Toutes ces photographies sont prises sur des tables de 1,2m sur 2,4m, ce qui permet de marquer la profondeur des paysages. A chaque plan nous découvrons de nouvelles choses surprenantes. Ces clichés se regardent en deux temps : d’abord nous voyons un paysage soit de montagnes, de rivières… puis en second temps, en observant plus en détail, nous voyons apparaître une multitude d’aliments mis en scène dans cette photographie. Cela donne des visuels très riches de couleurs et de gaieté.

Je vous laisse maintenant découvrir quelques-unes de ses créations en images ci-dessous.
Et comme vous êtes des petits veinards, je vous ai même mis une vidéo du making-off de sa montgolfière !

Londres vu par Carl Warner

Londres vu par Carl Warner

STADE OLYMPIQUE LONDRES

Et oui, même le stade olympique y est passé ! Et en saucisses Knacki s’il vous plaît !

Un maison en bonbon ! Hum ça donne faim....

Un maison en bonbon ! Hum ça donne faim….

Même le pont du Rialto de Venise !

Même le pont du Rialto de Venise !

MONTGOLFIERE

Une montgolfière de ravioles !

http://www.youtube.com/watch?v=N8bpnvyLVLA

Pour ceux qui veulent en découvrir plus, je vous conseille d’allez visiter son site : www.carlwarner.com, il regorge d’oeuvres d’art !

Et pour apaiser les soucieux du gaspillage, Carl Warner affirme: « Bien qu’il y ait un grand gaspillage, beaucoup d’aliments qui restent sont partagés entre les membres de mon groupe; malgré tout, l’essentiel des ingrédients utilisés sont pleins de colle et fixés et ne peuvent objectivement plus être consommés ! »

L’art ne mérite-t-il pas quelques sacrifices…?




    • Soyez le premier à réagir !

    Laisser un commentaire