Écrit par :
le : 7 jan 2015
Dans :

Tefal et Publicis, un faux bad buzz, mais un vrai fail !

Plusieurs associations se sont indignées après avoir vu une fausse publicité de Publicis Conseil pour la marque Tefal. Effectivement, sur certains visuels, on voit des femmes se faire violenter par les vêtements (vêtements d’homme paraît-il) qu’elles repassent…

publicis-fail-1

Reprenons les faits point par point.

Voilà déjà quelques jours que les visuels de la campagne polémique sont publiés et visibles sur Internet.
En début de semaine, de nombreuses féministes tirent la sonnette d’alarme. En effet, pour elle, les situations mises en scène peuvent rappeler trop clairement les violences conjugales dont sont le plus souvent victimes les femmes. Et oui, on y voit une femme se faire « agresser » par une chemise (qui n’est pas forcément une chemise d’homme d’ailleurs) alors qu’elle était en train de repasser.
C’est donc la naissance du « Bad Buzz ».
Mais attention au rebondissement, dans la foulée, Publicis Conseil s’excuse auprès de Tefal dans un communiqué de presse un peu léger tout de même… Eh oui, cette campagne n’a pas été commandée par Tefal, et n’était qu’un exercice créatif en interne. Apparemment, ils ont l’air de s’ennuyer chez Publicis Conseil, parce que la créa est quand même sacrément finalisée et il n’y a pas qu’un seul visuel…
Puis bon, Publicis s’excuse auprès de Tefal, mais bon, le mal est fait, et cela n’empêche pas le débat.

publicis-fail-3

Le faux Bad buzz, un vrai Fail

Pour moi, toute cette histoire n’est donc pas vraiment un « bad buzz » pour Tefal, bien que le mal soit fait. Et que l’on sait tous, au combien, il peut être difficile pour une marque de se rattraper.
Mais par contre c’est un bon gros Fail pour Publicis Conseil, une grosse fuite, et des petites excuses pour corriger le tout… Et le plus drôle dans leurs excuses c’est qu’il pousse le bouchon en mettant ça sur le dos d’UNE stagiaire ! (ok, c’est toujours la faute des stagiaires, mais dans la publicité, nous sommes tous des stagiaires !).

publicis-fail

Revenons sur le fond : la fausse campagne

D’accord c’est une fausse campagne, mais bon voilà le mal est fait, et elle a été réalisée (même si elle n’a jamais été validée par le client).
Personnellement, je n’ai pas été choqué par la campagne, et je tiens bien à préciser que c’est un avis personnel. Le côté violence faite aux femmes ne m’a vraiment pas sauté aux yeux.
Pour petit rappel, il y a trois visuels, deux avec des femmes et un avec un homme. Donc je ne pense pas que la campagne s’inspire si fortement des violences conjugales (et encore moins spécifiquement aux violences conjugales faites aux femmes.) et puis même si la campagne s’inspirerait des violences conjugales à la base, elle n’en fait pas non plus l’apologie. De ce fait, les réactions et les reproches sont peut-être un peu disproportionnés par rapport au fait.
J’ai l’impression que de nos jours, certains crient au « Bad buzz » pour attirer notre curiosité, un peu comme la poissonnière crie pour attirer le chaland (et voilà, moi aussi je vais avoir des problèmes avec les féministes…) La « société » s’offusque parfois un peu vite pour tout et n’importe quoi (même lorsque Nabilla se retrouve en prison, c’est pour dire…)
Et puis, il faut se l’avouer aussi, le sexisme et la publicité c’est une grande histoire d’amour. Qui me contredira si je dis que le fond de commerce de la publicité ce sont les stéréotypes et le sexisme. Après, on est d’accord, c’est plus ou moins bien fait, ça me rappelle une publicité de Always que l’on avait relayé : L’expression « comme une fille » est-elle une insulte ?

Ce que l’on peut retenir

Il y a pour moi deux points importants à retenir dans cette histoire :
– De nos jours, à l’heure de la surmédiatisation, il est très facile de salir l’image d’une marque, ou même d’une personne.
– Aujourd’hui, il semblerait que l’on ne puisse plus communiquer n’importe comment, sur n’importe quoi ( sans un peu de sexisme dans la publicité, on risque de sacrément s’ennuyer…)
– Oui je sais, je vous ai vendu deux points, mais celui-là c’est pour le fun : Il faut toujours faire attention, lorsque l’on souhaite nettoyer son linge sale !

Et vous, quel est votre avis sur le débat ?!




    • Soyez le premier à réagir !

    Laisser un commentaire